Appelez-nous au 05 56 81 73 85 ou écrivez à notre service client.
ENVOI GRATUIT A PARTIR DE 100€ ET RETOUR OFFERT - PAIEMENT EN 3 FOIS SANS FRAIS

Le casual luxe est l'avenir de l'homme – Lothaire boutiques

Le casual luxe est l'avenir de l'homme

0 commentaires

De tout temps, l’importance sociale d’un individu s’est mesurée à la complexité de son habillement. 

Un vêtement ostensiblement inconfortable et fragile permettait à celui qui le portait de montrer qu’il exerçait une activité uniquement intellectuelle ne requérant aucun confort physique. 

La complexité d’un vêtement affirmait également sans l’admettre qu’un vêtement n’est noble que s’il nécessite l’aide de domestiques pour être enfilé.

Si le costume pour homme, apparu en l’état actuel au début du 20e siècle, s’est aujourd'hui débarrassé d’une grande partie de sa sophistication, il reste une pièce très formelle, avec une coupe qui contraint un peu les mouvements, et qui exige une certaine maintenance.

Zuckerberg Brunello

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, et le T-shirt Brunello Cucinelli qui ne le quitte jamais.

Il y a quelques années, on reconnaissait aisément l’homme puissant dans une pièce car c’était celui qui, entouré d’hommes en t-shirt, portait un costume.

Aujourd’hui, c’est le contraire. Les patrons de la Silicon Valley trustent la liste Fortune 500 de Forbes. Anciens codeurs pour la plupart, l’ascension sociale ne les a jamais départis de leurs tenues casual, même devant l’assemblée générale des actionnaires en costumes anthracite. 

Est-ce à dire que les nouveaux capitaines d’industrie ont abandonné l’amour des belles matières et du savoir-faire ?

Au contraire ! Mais ils exigent dorénavant que les pièces simples et bon marché qu’ils ont commencé à porter dans leur jeunesse soient fabriquées avec le plus grand soin dans des matériaux nobles, selon les codes du luxe. 

Satya Nadella Lanvin

Satya Nadella, PDG de Microsoft, et ses sneakers LANVIN. 

C’est le casual luxe : un style qui fait fi des conventions archaïques du style formal business, en ne sacrifiant rien au confort hérité des vêtements de sport. 

Bien sûr, il n’existe sans doute pas de chaussures plus élégantes qu’une paire de richelieu one-cut sang de bœuf. Mais quel porteur de chaussures habillées ne s’est jamais lamenté des heures de maintenance qu’elles requièrent et de leur relatif inconfort : le soulier le plus confortable du monde l’est toujours moins qu’une bonne paire de sneakers SAINT LAURENT achetées chez Lothaire.

L’homme moderne n’a plus la patience ni le temps de repasser ses chemises ou de cirer ses chaussures. Il exige des chaussures qu’elles lui confèrent un soutien, un confort, un amorti immédiat, sans temps d'adaptation. Et seuls les sneakers peuvent satisfaire à ces critères. 

En outre, les mois passés confinés, souvent pieds-nus ou en chaussons, ou en appel Zoom les pieds dissimulés, ont rendu davantage déshabitué nos pieds à la constriction des souliers. Si le pantalon en molleton est le nouvel uniforme du télétravailleur, le sneaker est sa chaussure attitrée.

Chez Lothaire, on l’a compris depuis longtemps et c’est pour ça qu’on peut vous proposer aujourd’hui une gamme complète de pièces simples et confortables, mais réalisées avec l’exigence qui caractérise la haute-couture. 

Coco Chanel disait toujours que le style n’était pas fait pour être confortable, le casual luxe ne serait-il pas l’exception qui confirme la règle ?

Laissez un commentaire

Tous les commentaires du blog sont vérifiés avant d'être publiés
Vous vous êtes inscrit avec succès !